Dix-huitième session de la Conférence des Parties (2019)

Nouvelle conférence des parties pour une régulation du commerce de quelques espèces de requins et raies.

Mise à jour : Samedi 25 août

Les votes ont eu lieu ce jour pour décider si les propositions peuvent être retenues et votées en session plénière. Pour les 3 propositions, les votes se sont déroulés en bulletins secrets suite à la demande de certains pays (Malaisie, Chine et Japon). Les décisions doivent être ratifiées à la plénière ce 28 août.

Mise à jour : La Conférence mondiale sur la vie sauvage,  se tiendra du 17 au 28 août 2019 à Genève (Suisse).

CoP 18 : les propositions

Annexe II :

Isurus oxyrinchus (requin-taupe bleu, requin mako) et Isurus paucus (petit requin-taupe).

Glaucostegus spp.(Guitares de mer) : la guitare de mer fouisseuse (Glaucostegus cemiculus) et la guitare de mer à nez pointu (Glaucostegus granulatus) + les espèces ressemblantes (Glaucostegus halavi, Glaucostegus obtusus, Glaucostegus thouin, Glaucostegus typus).

Rhinidae spp. (Raies) : Rhynchobatus australiae et la grande raie-guitare, Rhynchobatus djiddensis + les espèces ressemblantes (Wedgefish taïwanais Rhychobatus immaculatus, Wedgefish au museau doux Rhychobatus laevis, Wedgefish africain Rhychobatus luebberti, Wedgefish aux sourcils Rhychobatus palpebratus, Wedgefish à long nez Rhychobatus springeri, Wedgefish clown Rhynchobatus cooki, Raie guitare à nez rond Rhina ancylostoma, Faux requin raie Rhynchorhina mauritaniensis).

Au sujet de la CITES

La CITES  (the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora): Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, accord intergouvernemental signé le 3 mars 1973 à Washington, aussi appelé Convention de Washington.

Le rôle de la CITES : Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent. Elle compte aujourd’hui 181 Parties.

Tous les trois ans, les modalités d’application de la Convention et la liste des espèces concernées sont révisées lors des Conférences des parties.

Les espèces dont le commerce est réglementé par la CITES sont réparties en 3 annexes :

Annexe I : Les espèces inscrites à l’Annexe I sont les plus menacées de toutes les espèces animales et végétales couvertes par la CITES. Etant menacées d’extinction, la CITES en interdit le commerce international de leurs spécimens sauf lorsque l’importation n’est pas faite à des fins commerciales mais, par exemple, à des fins de recherche scientifique. Ces espèces représentent 3% de l’ensemble des espèces CITES.

Annexe II : Cette annexe comprend quant à elle toutes les espèces qui, bien que n’étant pas nécessairement menacées actuellement d’extinction, pourraient le devenir si le commerce des spécimens de ces espèces n’était pas soumis à une réglementation stricte ayant pour but d’éviter une exploitation incompatible avec leur survie. Elle comprend également les espèces dites « semblables », à savoir des espèces présentant une telle ressemblance avec celles déjà inscrites à l’Annexe II que les agents chargés de l’application de la CITES ont peu de chances de réussir à les distinguer. Le commerce international de spécimens sauvages de ces espèces est généralement autorisé mais il est réglementé au moyen de permis et de certificats. Ces espèces représentent 96% de l’ensemble des espèces CITES.

Annexe III : Liste des espèces inscrites à la demande d’une Partie qui en réglemente déjà le commerce et qui a besoin de la coopération des autres Parties pour en empêcher l’exploitation illégale ou non durable. Le commerce international des spécimens des espèces inscrites à cette annexe n’est autorisé que sur présentation des permis ou certificats appropriés. Ces espèces représentent 1% de toutes les espèces CITES. Contrairement à ce qui se passe dans le cas des deux autres annexes, aucune décision de la Conférence des Parties n’est nécessaire pour inscrire une espèce à l’Annexe III, les inscriptions étant du ressort de la ou des Partie(s) concernée(s).

Les espèces déjà inscrites en Annexe (sur les près de 1300 espèces de requins, raies et chimères alors qu’1 espèce sur 3 est menacée d’extinction dans le monde !).

Espèces

Appendice / Annexe Date
Cetorhinus maximus (Requin pèlerin) II
(précédemment III depuis le 13/09/00)
13/02/2003
Rhincodon typus (Requin-baleine) II 13/02/2003
Carcharodon carcharias

(Grand requin blanc)

II
(précédemment III depuis le 29/10/01)
12/01/2005
Pristidae spp. (Poissons-scies– 7 espèces) I 13/09/2007
Lamna nasus

(Requin-taupe commun)

II
(précédemment III depuis le 25/09/12)
14/09/2014
Carcharinus longimanus

(Requin océanique)

II 14/09/2014
Sphyrna lewini

(Requin-marteau halicorne)

II
(précédemment III depuis le 25/09/12)
14/09/2014
Sphyrna mokarran

(Grand requin-marteau)

II 14/09/2014
Sphyrna zygaena

(Requin-marteau lisse)

II 14/09/2014
Manta spp. (Raies manta) II 14/09/2014
Mobula spp (Raies mobula) II

10/2016

Entrée en vigueur le  04/04/2017

Alopias spp (Requins Renard) II

10/2016

Entrée en vigueur le 04/10/2017

Carcharhinus falciformis

(Requin Soyeux)

II

10/2016

Entrée en vigueur le 04/10/2017

Raies d’eau douce

Paratrygon aiereba (Colombie)

Potamotrygon spp. (Population du Brésil)

Potamotrygon constellata (Colombie)

Potamotrygon magdalenae (Colombie)

Potamotrygon motoro (Colombie)

Potamotrygon orbignyi (Colombie)

Potamotrygon schroederi (Colombie)

Potamotrygon scobina (Colombie)

Potamotrygon yepezi (Colombie)

III

Pour en savoir plus :

https://cites.org/sites/default/files/fra/cop/18/prop/08032019/F-CoP18-Prop-42.pdf

https://cites.org/sites/default/files/fra/cop/18/prop/19032019/F-CoP18-Prop-43.pdf

https://cites.org/sites/default/files/fra/cop/18/prop/19032019/F-CoP18-Prop-44.pdf

Sylvie, Sauvegarde des Requins