464 kg d’ailerons de requins marteaux saisis par les douanes.

Communiqué de presse, 29 décembre 2017

Les douanes de Hong Kong ont saisi aujourd’hui (29 décembre) environ 464 kilogrammes d’ailerons de requins séchés. Suspectés d’être des ailerons de requins Marteaux, la valeur marchande est estimée à environ 370 000 dollars.

   Les agents des douanes ont inspecté un conteneur arrivant à Hong Kong du Pérou. Lors de l’inspection, les agents des douanes ont trouvé les ailerons de requins séchés. L’affaire a été transmise au Département de l’agriculture, de la pêche et de la conservation pour enquête de suivi. En vertu de l’Ordonnance sur la protection des espèces animales et végétales en danger, toute personne reconnue coupable d’importation ou d’exportation d’une espèce menacée sans permis est passible d’une amende maximale de 5 millions de dollars et d’une peine d’emprisonnement de deux ans.

Traduction Sauvegarde des Requins

Source : The Government of the Hong Kong Special Administrative Region

Saisie des douanes

Un Etat d’Australie renonce à la capture systématique des requins

SYDNEY, 12 septembre 2014 (AFP) – Le gouvernement de l’Etat d’Australie occidentale a décidé vendredi de renoncer à sa politique de capture et d’élimination des requins à proximité des plages, en raison de l’objection des services de l’environnement.

Le chef du gouvernement de cet Etat, Colin Barnett, a déclaré que les drumlines (palangres de surface ancrées avec des lignes appâtées) ne seraient plus utilisées au large des plages fréquentées touristiques, durant le prochain été austral.

Il a expliqué que son gouvernement allait envisager uniquement la capture des requins « repérés à plusieurs reprises dans une même zone ».

A l’origine, 72 hameçons appâtés attachés à des palanges devaient être installés tous les ans de novembre à avril, jusqu’en 2017.

L’objectif étant de protéger les nageurs et de tuer les requins capturés si leur taille était menaçante pour l’homme.

L’Autorité pour la protection de l’environnement (EPA) s’est toutefois opposée à cette réglementation, arguant « que l’évaluation scientifique de l’impact sur la population des requins blancs du sud-ouest de l’Australie était largement insuffisante ».

« A ce stade, les informations disponibles n’apportent pas les garanties nécessaires à l’EPA », a déclaré dans un communiqué Paul Vogel, président de l’organisation.

La Société australienne de conservation des aires marines a pour sa part estimé que cette réglementation était « inappropriée, compte tenu de son coût environnemental pour des résultats sur la sécurité du public mal évalués ».

Le gouvernement d’Australie occidentale avait pris cette mesure l’été dernier, à titre expérimental, après une série d’attaques.

Plus de 170 requins, essentiellement des requins-tigres, avaient été capturés en 13 semaines et une cinquantaine d’entre eux, parmi les plus gros, avaient été tués.

Sauvegarde des requins

Amélioration de la sécurité face aux requins sur les plages populaires de l’Australie Occidentale

486178_187966701328221_1846394380_n

Communiqué de presse du Ministère des Pêches

(17 décembre 2013)

Traduction (Lien source)

La déclaration suivante a été publiée conjointement par le premier ministre, l’honorable Colin Barnett, MLA, et le ministre des Pêches, l’honorable Ken Baston MLC.

-Des drumlines appâtées fixés à 8 endroits

-Des navires commerciaux pour surveiller et patrouiller ces huit zones marines surveillées

– Les requins jugés comme représentant une menace pour les usagers de la mer seront détruits

Le gouvernement de l’État va commencer le déploiement des drumlines appâtées à huit endroits populaires sur les plages d4Australie Occidentale au cours de cette nouvelle année pour protéger les baigneurs des requins dangereux et réputés pour constituer une menace pour les humains.

Le ministre Colin Barnett a annoncé aujourd’hui l’emplacement des nouvelles zones marines surveillées (Marine Monitored Areas), la surveillance aura lieu  de Janvier à Avril 2014. « « En consultation avec la ligue de surf (Surf Life Saving WA) , nous avons identifié les plages les plus utilisées où il ya eu un nombre important d’observations de requins , où il y a une couverture continue par les sauveteurs et les sauveteurs , et où il y a un grand nombre de personnes qui utilisent l’eau ».

 Les lieux : Ocean Reef / Mullaloo , Trigg / Scarborough , Floreat / City Beach , Cottesloe / Nord Cottesloe et Port / Leighton .

Les drumlines appâtées seront fixées à un kilomètre du rivage à ces endroits au cours des prochaines semaines. Dans le Sud-Ouest , les drumlines seront posées à un kilomètre au large de la plage Vieux Dunsborough , Meelup / Castle Rock et à Gracetown , jusqu’à la fin des vacances scolaires de Février 2014. Ensuite, l’accent sera mis sur les spots de surf au sud de Cape Naturaliste.

Le premier ministre a rappelé que ces nouvelles mesures étaient nécessaires après l’augmentation de l’activité de requin dans les eaux de l’Australie Occidentale au cours des dernières années. «Nous avons eu 20 attaques de requins mortelles durant ces 100 dernières années – sept d’entre elles dans les trois dernières années,  » a-t-il dit.  » Je sais que de nombreux Australiens de l’Ouest qui aiment utiliser l’océan – plongeurs, surfeurs, nageurs et les familles – souhaitent une protection accrue face aux requins dangereux sur ces plages. « 

Ces aires marines surveillées seront patrouillaient et surveillés par des navires commerciaux contractés de pêche, le renforcement de la couverture déjà fourni par le ministère de navires de pêche et de la police de l’eau WA

Des navires commerciaux commissionnés effectueront des patrouilles et de la surveillance sur ces zones marines, le renforcement de la couverture est déjà fourni par des navires du ministère de la pêche et de la police de l’eau.

Il y aura un maximum de 72 drumlines déployées au cours de la période Janvier à Avril. Le ministre des Pêches Ken Baston a confirmé que ces nouvelles initiatives de sécurité viendraient compléter les engagements du gouvernement de l’État concernant la  surveillance et la recherche sur les requins. «Le gouvernement a déjà engagé près de 20 millions de dollars pour les requins mesures de surveillance et de prévention, y compris les programmes de surveillance et de marquage aériens. Près de 5 millions de dollars de ce qui va au financement de projets de recherche pour étudier des moyens de dissuasion, d’obstacles, le comportement des requins et d’enclos», a déclaré M. Baston .  » Nous estimons que le coût de ces nouvelles mesures – de Janvier à Avril – sera d’environ 1 million de dollars. »

La nouvelle politique est le résultat de consultations avec les intervenants des ministères de la pêche, des parcs et de la faune et des transports ; de la police; l’Autorité de protection de l’environnement, le gouvernement fédéral ; Surf Life Saving WA ; Surf WA , et plus de 40 experts de requins (The University of WA, Bond University, University of Sydney, James Cook University )et des groupes d’usagers de la mer .

Complément :

-Les drumlines sont fabriquées en Australie Occidentale et sont conçues pour capturer de grands requins

-Les espèces considérées comme une menace sont les requins blancs, bouledogues et requins tigre de 3 mètres minimum

-Les requins dangereux capturés sur les drumlines seront tués sans cruauté

-Le gouvernement a engagé plus de 20 millions de dollars de 2011/2012 à 2015/2016 pour le financement de la réduction des risques requin

-La planification à long terme verra l’introduction de zones de gestion des zones côtières, où les communautés veilleront à élaborer des plans « requins » pour leurs régions

-Toutes les observations de requins doivent être signalées à la police de l’eau au 9442 8600

-Toute personne désireuse de recevoir des alertes sur les observations de requins ou détections peut suivre @ SLSWA sur Twitter ( twitter.com / SLSWA ) ou reportez-vous à la page Surf Life Saving WA Facebook

– Des informations générales sur les requins sont également disponibles en ligne via le ministère de la pêche  http://www.fish.wa.gov.au/shark